APPEL AUX ÉCRIVAINS D'UKRAINE ET DES AUTRES PAYS D'EUROPE, DE RUSSIE ET DU MONDE ENTIER

Chers collègues,

la vision d'une Europe basée sur la primauté des accords de coexistence pacifique et sur la démocratie, traverse aujourd'hui un moment d'épreuve dramatique. Les manœuvres d'occupation de la Fédération de Russie en Ukraine, violant les actes du droit international, représentent une menace directe, non seulement pour les peuples souverains et pour la sécurité de toute l'Europe mais aussi pour toutes les valeurs reconnues du monde civilisé. Le contexte d'agression militaire en Ukraine, en même temps qu'une campagne d'information menée sans merci, visent à détruire toute forme de dialogue civilisé.

Après les changements démocratiques en Ukraine, nous avons senti venir de Russie, dont la plus grande partie des médias dépendent du Kremlin et des structures qui en dépendent, une avalanche de désinformation. Les moyens médiatiques de la Fédération de Russie et surtout les chaînes de télévision, qui ont gardé une grande influence en Europe de l'Est et couvrent tout l'espace postsoviétique, visent à creuser un fossé entre les peuples, et surtout - entre les Russes et les Ukrainiens, en rendant compte des évènements de façon tendancieuse, en propageant mensonges et propagande agressive. Et ce qui rassure le moins - en incitant aux actes de guerre.
Nous craignons que la désinformation et l'incitation délibérée à la violence ne dégénèrent en conflit armé et en massacres. La guerre en Ukraine serait une catastrophe non seulement pour les Russes et les Ukrainiens et pour l'Europe de l'Est, mais pour toute l'humanité.

Beaucoup d'écrivains lituaniens ont des liens personnels étroits avec les écrivains ukrainiens, dont une partie non négligeable a participé activement à la révolution de Maidan - certains ont même été blessés comme Serhiy Zhadan - pour renverser un régime corrompu, dans lequel les citoyens avaient perdu toute confiance après la répression et les massacres. Nous leur exprimons notre solidarité, nous voulons les encourager et les soutenir - à présent, leur mission de créer une société ukrainienne civile ouverte, est plus que jamais une importante responsabilité.

Nous n'avons pas moins de contacts étroits avec les écrivains russes. Nous ne pouvons que regretter qu'une partie des intellectuels, en particulier des écrivains, modifient une partie de la vérité du drame pour la souveraineté de l'Ukraine et même mentent délibérément. Nous exprimons notre respect, notre solidarité et notre soutien aux écrivains et intellectuels russes qui, publiquement, malgré les menaces de répression et de persécution, ont condamné la propagande guerrière, traitant de crime et de folie les tentatives de dresser le peuple russe contre le peuple ukrainien.

Nous, écrivains lituaniens, lançons un appel aux écrivains de toute l'Europe et du monde entier, leur demandant d'influencer les politiciens de leur pays, et de faire tout ce qui leur est pouvoir pour qu'un conflit militaire entre la Russie et l'Ukraine n'éclate pas et que les gouvernants russes responsables soient d'accord pour s'asseoir à la table des négociations avec l'Ukraine. Au nom du droit international et des accords interétatiques existant, on ne peut pas permettre que soit menacée de façon brutale l'indépendance d'un état souverain et son intégrité.

Nous croyons que les écrivains ont le devoir de ne pas garder le silence face aux menaces mondiales. Tout ce que nous avons - ce sont les mots, la suggestion et la foi en la victoire des forces éclairées. Nous avons l'obligation d'avoir comme but qu'au XXIe siècle, les conflits soient résolus sans violence, sans perte de vie humaine, sans mensonge - mais par le dialogue, la négociation et la diplomatie.

Soyons utiles. Avant qu'il ne soit trop tard.

Le conseil de l'Union des Ecrivains lituaniens
7 mars 2014